Publié le

Andrea Berthel

C’est généralement l’être humain qui est au premier plan dans les œuvres d’Andrea Berthel et qui est souvent représenté par elle de manière hyperréaliste. Chaque pli, chaque défaut, chaque détail, aussi petit soit-il, elle capture avec la plus grande précision. Elle voit et peint des choses qu’un photographe ne peut pas capturer. Andrea Berthel montre aux gens leurs soucis et leurs peurs. Leurs visages émergent de fonds voilés, superposés par du brouillard ou des structures lisses. En incorporant plusieurs de ses personnages peints de façon naturaliste dans un fond abstrait et structurel, l’artiste donne à ses œuvres des traits magiques, oniriques, sinon surréalistes, voire oniriques. L’artiste s’inspire de ses voyages, de ses livres ou de son environnement privé pour la plupart de ses œuvres techniques mixtes. Dans ses œuvres, elle traite des expériences et des impressions personnelles. Ce sont souvent les figures marginales d’une société, les exclus, à qui Andrea Berthel prête ses œuvres une « audition ».

Née en 1958 á Santiago (Chile)
S Etudes d’histoire de l’art, de langue et littérature allemandes et anglaises à Stuttgart et Heidelberg (Allemagne)
parallèlement à cette acquisition autodidactique de toutes les techniques de peinture
1989-1995 Etude de l’art du « trompe-l′oeil » en Afrique du Sud
á partir de 1996 artiste indépendant et muraliste
á partir de 2006 réorientation créative (images de mer, reflets, reflets, reflets et représentations de la lumière)
depuis 2008 a également des études humaines hyperréalistes dans des contextes philosophiques et temporels critiques
vit et travaille à Baden-Baden (Allemagne)

Andre Berthel

Publié le Catégories Artistes