Publié le

Elvira Bach

01.11.2013 – 30.03.2014

Elvira Bach est l’une des artistes allemandes contemporaines les plus célèbres et une icône de la scène nationale et internationale. Depuis trente ans, l’artiste fascine par ses tableaux de femmes indubitables et puissants : à partir de novembre, la kunsthalle messmer présentera une soixantaine d’œuvres de peinture et de sculpture dans le cadre d’une vaste sélection.

Née en 1951 au Taunus, Elvira Bach a étudié dans les années 1970 à la Hochschule der Künste à Berlin-Ouest avec les « Junge Wilden » autour de Reiner Fetting, Helmut Middendorf et « Salomé ». En 1982, elle fait une percée internationale avec sa participation à documenta 7 à Kassel.

Ses tableaux, pour la plupart de grand format, qui se caractérisent par un geste pictural saisissant et une coloration intense, ont une valeur de reconnaissance unique et attirent le spectateur jusqu’à aujourd’hui comme par magie.

Au centre de sa peinture impulsive se trouve le thème de la femme. Ses portraits de femmes reflètent les différentes facettes de sa vie. La similitude des images avec sa propre personne est indubitable. Ses œuvres incarnent la volonté débridée de l’artiste de vivre et en même temps de refléter tous les niveaux de l’humanité, de la passion au bonheur, en passant par la souffrance, le chagrin de la peur et la solitude.

L’artiste croit que l’homme – femme ou homme – avec sa foi, son amour et son espérance sera toujours la mesure de toutes choses : L’œuvre d’Elvira Bach restera donc d’actualité à l’avenir.