Publié le

Francois Morellet

Francois Morellet_Balance war n° 2 rouge, 2000_messmer foundation_kopie
François Morellet, Balance war no. 2, 2000, acrylique et couleur pastel sur bois, tube néon, 85 x 103 cm Ⓒ messmer foundation

François Morellet s’initie à la peinture, ne prenant qu’occasionnellement des cours avec un professeur. A partir de paysages aux couleurs mates et de natures mortes, ses peintures se sont développées en une forme plus stylisée. Depuis 1950, il parle de lui-même comme d’un peintre abstrait. Il découvrit le médium comme en apparence infini, alors que les travaux se poursuivaient sur les bords. La technique de la peinture all-over, qui a été établie par Jackson Pollock, est également utile ici. Pour Morellet, les techniques artistiques sont plus importantes que le résultat final. Il essaie constamment d’approfondir sa réflexion sur son travail et utilise le néon comme matériau à partir de 1963. Au fil du temps, il s’intéresse également à l’architecture et à l’espace, et en 1992, Morellet résume son œuvre dans son ouvrage « Relâche n° 1 ». Pour ce travail, il a utilisé tous les matériaux qui ont joué un rôle dans son œuvre à ce jour – de la toile peinte aux tubes néon en passant par les adhésifs et les rubans métalliques – et il est également guidé par les lois du hasard, qui donnent à l’œuvre le charme du désordre (conçu).

1926 né à Cholet (France)
2016  est mort à Cholet
1948-1975 Travailler dans l’entreprise parentale
1960-1968 Membre du groupe « GRAV » (Groupe de Recherche d’Art Visuel), un groupe d’artistes cinéastes
vécu et travaillé à Cholet et Paris.

Publié le Catégories Artistes