Veröffentlicht am

Lumière et mouvement

18.11.2017 – 28.01.2018

Je vois quelque chose que tu ne peux pas voir ! Ou c’est le cas ?

La nouvelle exposition „Lumière et mouvement“ à kunsthalle messmer montre à quel point sa propre perception peut être trompeuse. Ici, tout tourne autour des couleurs vives, des illusions d’optique et de l’art cinétique.

Dans cette exposition, le visiteur est plus qu’un simple observateur de l’art. Ils interagissent avec les œuvres et sont donc inclus dans l’exposition. Vivre l’art, c’est le programme ici !

Des artistes tels que Victor Vasarély, Hans Kotter, Regine Schumann, Carlos Cruz Diez, Siegfried Kreitner, Kammerer-Luka, Adriano Piu, Ludwig Wilding et bien d’autres invitent le visiteur à une perception intense, montrent ses limites et les dépassent.

Victor Vasarély (*1906, †1997, Paris) est un peintre français d’origine hongroise. Vasarély s’est d’abord consacré aux formes géométriques constructives avant de se tourner vers l’art cinétique. Plus tard, il a cofondé le style Op-Art, qui traite principalement des effets optiques tels que l’apparition du mouvement ou du scintillement et des illusions d’optique.

Regine Schumann (*1961, Goslar), également peintre et artiste lumière allemande, se concentre dans ses travaux sur les matériaux fluorescents qui déploient leur effet sous lumière noire. L’énergie lumineuse supplémentaire résulte toujours en des effets de lumière et de couleurs différents. Schumann assemble ses corps colorés selon la théorie de la couleur de Goethe, qui tente de capturer la couleur dans sa totalité. Son but : créer des „températures ambiantes“.

L’artiste allemand Hans Kotter (*1966, Mühldorf am Inn) travaille dans le domaine de la photographie, de l’art conceptuel et objet. Ses œuvres comprennent également des installations lumineuses minimalistes dans des couleurs intensément lumineuses, comme celles qui seront également présentées dans l’exposition. Au centre de son travail se trouve la relation entre la lumière, la couleur et l’espace.

De l’Italie vient un autre représentant important de l’art cinétique, le peintre et sculpteur Adriano Piu (*1954, Frioul). Déjà dans sa jeunesse, il s’est consacré à la peinture et a rapidement trouvé du plaisir à travailler sur des sculptures en métal. La combinaison de la peinture et de la sculpture peut être vue dans l’exposition à la kunsthalle messmer. Adriano Piu présente ici sa série INTERLOCUTORY MOVEMENT avec des éléments coulissants en bois. Il offre ainsi une variété passionnante de motifs représentés et permet au spectateur d’interagir avec l’art.

Les concepts de lumière, de mouvement, de couleur et d’espace sont également au centre de l’attention dans les nombreuses autres œuvres d’art, dont celles de la collection Messmer elle-même. Les œuvres exposées offrent une grande variété et des possibilités intéressantes pour percevoir l’art en général et de son propre point de vue. Non seulement visuellement, mais aussi visuellement, beaucoup de nouvelles perspectives s’ouvrent.